Désir d’Enfant, ou désir de Grossesse?

A première vue, cette question peut paraître incongrue…. Et pourtant ! Il est intéressant de se la poser.

Un projet aussi fascinant que celui-ci peut prendre ses racines de mille et une façons. Certaines ont le souhait de devenir mère depuis toute petite, comme une partie de leur personnalité qu’elles n’ont jamais séparé d’elles-mêmes. Pour d’autres c’est le fruit d’un cheminement , une nouvelle tranche de vie qu’elles souhaitent vivre. Pour d’autres encore, ce sujet peut être plus délicat pour toutes les raisons qui peuvent leur être propres.

La maternité est un vaste sujet au coeur des préoccupations depuis la nuit des temps. En effet « assurer le renouvellement » de l’espèce fait partie des besoins primaires au même titre que de se nourrir, boire ou respirer ( pour ne citer qu’eux) . Notre société moderne nous offrant la plupart du temps abondance et sécurité , assurer la reproduction s’accompagne de réflexions qui n’avaient pas lieu d’être dans des temps plus reculés. Selon vos origines, traditions , modèles familiaux , croyances, votre vision de la maternité et votre motivation sera bien différente d’une autre personne et c’est ce qui rend les choses si fascinantes!

En fonction des sources de motivations qui vous poussent à laisser la place à ce nouveau projet dans votre vie, nous pourrons parler de « désir d’enfant » et/ou de « désir de grossesse », les 2 étant souvent complémentaires chez la femme!

Désir d’enfant

Celui-ci se manifeste aussi bien chez la femme que chez l’homme, mais survient à des moments bien souvent différents.

Chez la femme, il peut se manifester dès l’enfance, les jeux de poupée en sont la parfaite illustration, la petite fille aura tendance à reporter l’attention de sa mère sur son jouet. Plus tard, cela pourra se manifester sur le besoin de câliner, « pouponner » un petit être fragile. En couple, le désir d’enfant peut apparaître chez la femme comme le fait de vouloir matérialiser l’amour qu’elle porte à son partenaire sous la forme d’un enfant, celui-ci étant le mélange de 2 personnes qui s’aiment.

Ce désir relève du psychique : mettre au monde un être dans un projet de relation satisfaisant les désirs. C’est aussi le souhait de devenir mère à son tour, en prolongement du modèle reçu ,ou tout au contraire en totale opposition.

Chez l’homme , il apparait plus tard et est bien souvent la réalisation d’une maturation intellectuelle. Le désir d’enfant représentera pour lui une nouvelle forme d’engagement, il quitte définitivement l’adolescence pour affirmer sa virilité. Il aura également plus tendance relier son désir à sa « capacité matérielle » à accueillir cet enfant.

Désir de grossesse

Celui-ci peut se présenter à la femme sans qu’elle ne désire réellement d’enfant. L’envie d’être enceinte n’est pas uniquement psychologique, elle peut aussi être physiologique et provient dans ce cas de l’instinct de reproduction (rappelez vous nous restons des mammifères), lorsque l’expression « d’horloge biologique » survient, on parle bien là du corps.

Etre enceinte peut représenter un moyen d’affirmer sa féminité, son statut de femme , de quitter l’apparence d’une jeune femme pour adopter celle d’une mère par les rondeurs qui se mettent en place dans la transformation du corps lors de ces 9 mois. Ce désir peut virer à l’obsession lorsqu’il n’est pas assouvi.

On peut parler de « statut » de femme enceinte, l’attention est souvent focalisée sur vous qui êtes en train de porter la vie. Notre société accorde une attention toute particulière aux futures mères qui font l’objet d’attentions, de paroles, qui n’auraient pas lieu en temps normal, ou tout du moins de façon moins prononcée. L’accès à ce statut peut être un désir conscient ou inconscient.

En conclusion

C’est un vaste sujet et les définitions ne sont pas cloisonnées et bien souvent propres à chacun. Cependant, lorsque ce type de projet survient , ce poser la question et faire la différence entre les deux et selon vos propres représentations, peut vous permettre de prendre conscience de certaines pistes importantes dans votre cheminement.

Selon Monique Bydlowski (neuropsychiatre et psychanalyste, spécialiste de la maternité) : » Ce qui est prouvé, c’est que la fertilité est placée sous l’influence des zones cérébrales qui enregistrent et traitent les émotions humaines. C’est une 
fonction biologique très sensible au stress, à l’anxiété et aux verrous inconscients de l’être humain.
 »

Voici donc tout l’intérêt de privilégier un fonctionnement inconscient en séance d’hypnose( https://hypnodouceheure.fr/parlons-dhypnose/) pour aller en douceur à la rencontre de vos propres ressources et solutions afin de vous donner une chance de « lever les verrous » qui auraient pu s’installer et faire entrave à vos projets.

Et vous alors , à la lecture de cet article avez vous pu identifier votre désir ?

Crédits photos: Pexels

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :